Michiel

This website is best viewed at 1280x1024 and beyond!

User Menu

Michiel

Michiel

Cheval Frison, Michiel 442, Étalon,
H. et C. et C. Witteveen,
éleveurs, Canada.
Avec l'aimable autorisation de :
Koninklijke Vereniging "Het Friesch Paarden-Stamboek"

Opéra du Joliet

Opera_du_Joliet

Trait Poitevin Mulassier, Opéra du Joliet, Étalon, 5 ans
Propriétaire Mr Bachelier, Vienne.
Photo: Pascal Lando.
Avec l'aimable autorisation de:
l'UPRa Mulassière du Poitou.

Prunelle 6

Mule Poitevine, Prunelle 6, femelle de 4 ans.
Propriétaire : Mr Ressegand, France.
Photo: Pascal Lando.
Avec l'aimable autorisation de:
l'UPRa Mulassières du Poitou.

Myrtille 6

Baudet du Poitou, Myrtille 6, Femelle, 8 ans.
Propriétaire : Zoodyssée, France
Avec l'aimable autorisation de :
l'UPRa Mulassières du Poitou.

Murthwaite Look at Me

Murthwaite Look at Me

Fell (poney), Murthwaite Look at Me, Étalon, 1999.
Mr Thomas Capstick, éleveur.
Photo : Sue Millard.
Avec l'aimable autorisation de :
Fell Pony Society.

Coravivera

Coravivera

Gueldre (Cheval de), Coravivera, 23 ans.
Mr A. van Lijssel, éleveur,
Pays-Bas.
Avec l’aimable autorisation de:
Gelderlanderpaard Associatie.

Extase

Extase

Groningue (Cheval de), Extase, étalon.
Avec l'aimable autorisation de:
Stamboekvereniging het Groningerpaard.

Silex

Silex 6

Castillon (Cheval de), Silex 6, étalon.
Avec l'aimable autorisation de:
Association Nationale du Cheval Castillonnais d'Ariège Pyrénées

Gracieuse

Gracieuse

Boulonnais (Trait), Gracieuse, jument.
Avec l'aimable autorisation de:
Syndicat Hippique Boulonnais.

Jaguar des Montants

Jaguar des Montants

Comtois (Trait), Jaguar des Montants, Étalon.
Avec l'aimable autorisation de:
Association Nationale du Cheval de Trait Comtois.

Anonyme

Breton anonyme

Breton (Trait), Anonyme, Étalon.
Avec l'aimable autorisation de:
Syndicat des Eleveurs du Cheval Breton.

Gral

Anglo-Arabe

Anglo-Arabe, Gral, Étalon.
Avec l'aimable autorisation de:
Association Nationale des Éleveurs d'Anglo-Arabes.

Akker

Néerlandais (Trait), Akker, Étalon.
Avec l'aimable autorisation de :
Koninklijke Vereniging Nederlands Trekpaard.

Néerlandais (Trait)


Trait Néerlandais

De Koninklijke Vereniging het Nederlands Trekpaard

Westeind 5, 5245 NL Rosmalen


Grenslandtocht 2006 115

 

 

Généralités

De même que pour le Trait Belge, le Trait Néerlandais est une race pure puisque, depuis la fondation de l’association du livre généalogique en 1914 aux Pays-Bas et en 1886 en Belgique aucun croisement avec d’autres races n’a plus eu lieu. Si donc, l’on désire changer ou ajuster quelque chose cela ne pourra se faire que par des croisements à l’intérieur de la race. À l’intérieur de cette race de chevaux de trait, la Belgique est considérée comme étant le pays mère. Les autres territoires d’élevages reconnus sont : le Danemark, la France, les Pays-bas et le livre généalogique des Ardennais. Pour un but de sélection particulier, c’est donc parmi ceux-là qu’il faudra obtenir des accouplements

Robes

Dans le Trait Néerlandais, on pourra trouver les robes suivantes : baies, bai brun, alezan, bai rouanné, bai brun rouanné, alezan rouanné et pommelé. Le pommelé n’apparaît que très peu souvent. Les poulains naissent bai brun très foncés, changent de robe au cours des années pour devenir finalement blanches. Toutes les marques sur la tête et les membres sont autorisées.

Taille

La hauteur au garrot est déterminée lors de l’inscription au livre généalogique. Dans l’évolution de la race, la hauteur au garrot a varié. Actuellement la taille recherchée pour les juments se situe entre 1,63 et 1,68 mètres. Pour les étalons, la taille moyenne se situe entre 1,66 et 1,72 mètres. Les juments de trait de moins de 1,55 mètres au garrot ne sont pas admises au livre généalogique. Il est recherché que la taille maximale au garrot n’excède pas 1,80 mètres.

But actuel de l’utilisation du cheval de trait

Ainsi que son appellation l’indique nos chevaux de trait ont été élevée depuis des décennies pour tirer de lourdes charges. Ce but a maintenant largement disparu ce qui ne veut nullement dire que le cheval de trait  n’est plus utilisé comme pour le débardage, l’attelage de concours et pour la récréation. Notre cheval de trait doit être sobre et facile dans son utilisation et avoir un caractère tranquille, être attentif et fiable. Il doit être volontaire et sûr, par ailleurs il doit avoir aussi du tempérament et être dégourdi dans son travail. Mis à part cela, la force de traction et l’endurance sont des aspects importants.

Que préfère-t-on chez notre cheval de trait : le modèle carré ou celui rectangulaire ? Pour les juments, c’est clairement le modèle rectangulaire. Une jument se doit d’avoir de l’amplitude pour le volume du poulain. Une belle coupe et des lignes longues sont appréciées. Pour les étalons, c’est clairement différent car ils ont souvent l’épaule plus longue et le dos plus court ce qui fait qu’ils s’approchent davantage du modèle carré. Toutefois, pour les étalons aussi, préfère-t-on un modèle plus rectangulaire plutôt que celui plus court qui donne des étalons plus restreints. Aussi bien les étalons, que les juments doivent êtres bâtis en montant.

Différences de conformations entre les étalons et les juments

Les étalons ont une conformation plus importante que les juments, ils ont plus de masse et sont plus musclés. En outre, ils disposent de membres plus lourds et peuvent avoir une encolure courbe et gracieuse. En mouvement, il est désiré qu’ils possèdent beaucoup de front. Des géniteurs, on attend qu’ils possèdent de la puissance et de la qualité pour ainsi avoir de quoi transmettre.

Les juments sont généralement plus longilignes et plus élégantes, elles sont moins lourdes de l’avant main et ont une encolure plus légère. Toutefois, elles doivent être aussi massives. Même, si moins importantes que chez les étalons, elles aussi doivent avoir les membres musclés et durs. Chez les juments, on observe volontiers des mouvements souples et pleins d’action.


Description morphologique du Trait Néerlandais.

Type

Ce qui est le plus important pour notre cheval de trait c’est qu’il possède de la puissance et un rayonnement colossal. Un étalon, doit avoir une présentation principalement masculine et la jument un rayonnement surtout féminin.

Tête et encolure

La tête d’un cheval est comme la carte de visite de sa constitution. Nous voyons de préférence une tête en proportion avec la constitution du cheval. À une tête lourde et grossière, nous préfèrerons une petite tête qui exprime de la noblesse. Il est préférable qu’il y ait un bon écartement entre les yeux expressifs et que les oreilles soient petites et pointues. De côté, on doit voir un profil droit où l’on préférera un chanfrein creux à un chanfrein busqué. Les mâchoires ne doivent pas êtres étroits mais un peu courbes et suffisamment espacées.

L’encolure ne doit pas être courte mais pourtant bien musclée. L’encolure ne doit pas être trop profondément attaché au poitrail et celui de l’étalon peut être un peu courbe. Chez la jument, l’encolure doit être moins courbe et son port élégant est apprécié. Au trot, lorsque la nuque et l’encolure son trop courtes, le cheval offre moins de front et le port de la tête sera moins fière. Il est certain que si l’encolure est courte, le cheval aura plus de mal dans les courbes et les changements de direction.

L’avant main

L’avant main comprend ; le garrot, les épaules, la poitrine et les bras. Il est préférable que le garrot soit long et large, les épaules doivent êtres longs et inclinés vers l’arrière. Des épaules longues et inclinées permettent aux membres antérieurs de se mouvoir amplement et avec aise. Les bras doivent êtres fortement développés. La poitrine se doit d’être bien musclé mais ne pas être trop large. Les antérieurs doivent êtres d’aplomb sous la masse et ne pas être en déhors.

Le corps

Chez la jument, le dos et le rein peuvent être plus long que pour l’étalon. Par ailleurs, la ligne du garrot en passant par le dos, le rein et jusqu’à l’implantation de la queue doit être fluide. Le dos ne doit pas être trop bas et le rein ne doit pas être courbe (dos de carpe). Le dos et le rein doivent être bien musclé car c’est de là que la puissance de l’arrière main doit venir. On préfèrera des côtes longues et bien galbées car ils doivent offrir beaucoup de volume pour les poumons qui déterminent en partie la capacité d’endurance du cheval. Surtout chez la jument, le ventre doit montrer suffisamment de volume pour le poulain. Sans oublier que le ventre doit offrir une large place pour le système digestif pour ainsi favoriser une bonne digestion d’aliments de lest.

L’arrière main

La croupe doit être long et large et certainement pas anguleux. Une arrière main légèrement avalée n’est pas un inconvénient, par contre une croupe plate est moins recherchée. Un étalon aura une croupe moins fendue et large que la jument. La culotte est lourde et fortement musclée ce qui est une caractéristique du cheval de trait. Une implantation haute de la queue n’est pas recherchée. Par contre, les queues toilettées et désépaissis sont appréciées.

Les antérieurs

L’avant-bras doit être fortement musclé et le canon doit être expressif et surtout être dur. Le genou et le boulet doivent être prononcés. Le paturon doit être suffisamment long pour des mouvements souple et élastique et surtout être sec. Une couronne large, avec des sabots importants, sont un plus. Par ailleurs les pieds doivent être d’une bonne qualité. Les aplombs doivent être corrects. Chez le cheval jeune, la position et la marche « à la française » n’est pas un inconvénient car il peut être corrigé jusqu’à 18 mois par un parage professionnel. Des aplombs défectueux et un positionnement par trop « à la française » doivent être écartés. Un avant-bras creux ou trop sous la masse ainsi que les genoux fléchis sont mal considérés.

Les postérieurs

La jambe, doit être large avec une musculature forte et bien visible. Autour de la rotule, il doit y avoir des muscles forts pour bien l’enserrer. Les jarrets doivent êtres long, secs et plats, ne doivent pas être situés trop bas et ne pas présenter de (spat). Les postérieurs doivent également posséder des canons bien développés et durs. Les boulets, doivent êtres bien visibles et largement développés. Les pâturons suffisamment longs et souples sont appréciés. Des postérieurs cagneux, panards et trop écartés ne sont pas désirés. Un postérieur bien anglé est un plus, un capelet est considéré comme  un défaut.

Solidité des jambes

Actuellement, la durabilité des membres de nos chevaux de trait est notre souci premier. Lorsque les jeunes chevaux présentent des membres à la peau épaisse et plissée cela veut souvent dire que, par la suite ils pourront souffrir d’usure précoce et d’eczéma du paturon. Sur les canons des antérieurs un excès de poils n’est pas non plus apprécié. Qui plus est, un excès de poils donne beaucoup de travail d’entretien. Si l’on peut faire coulisser la peau aisément autour du canon, cela veut dire qu’il n’y a pas ou peu de tissus indésirables entre la peau et l’os. La dureté de l’ossature est une exigence principale pour la résistance du cheval de trait.

Qualités des mouvements

Au pas et au trot, les antérieurs doivent êtres utilisés de manière correctes et fluides. Les pieds cagneux sont considérés comme négatifs. Un pas fort veut dire entre autres que le cheval lève bien ses pieds. Au pas comme au trot les postérieurs doivent bien s’engager. Un bon cheval de trait doit se méjuger. Billarder est considéré comme un défaut. Avoir les talons légèrement rentrés n’est pas considéré comme négatif.

Amplitude en mouvement

Le trot doit s’exécuter avec beaucoup de tenu et d’élasticité. La force et beaucoup d’action sont les caractéristiques typiques de notre cheval de trait. Élasticité et élévation doivent êtres montrés en mouvement avec un moment de suspension pour lequel les articulations doivent servir de manière optimale. À l’image d’un véritable athlète, les bons mouvements d’un cheval ne s’obtiennent pas seulement avec les membres mais par toute la musculature.


Appréciations de groupe

Attelages à quatre

Le point essentiel des attelages à quatre est bien sûr l’uniformité. Un lot doit posséder une unité de robe, de taille, de format et de type. En mouvement,  le lot doit se présenter en bloc et en tempo régulier. Les qualités individuelles des chevaux peuvent également apporter un avantage.

Groupes d’élevage

Ici on doit évidemment regarder l’uniformité de l’ensemble présenté ainsi que les qualités individuelles des chevaux. Par uniformité, nous entendons celle des robes, de la taille et du type. Le nombre minimal des chevaux présentés doit être de 3 et qui ne doivent pas nécessairement appartenir à l’éleveur. Le groupe peut être constitué aussi bien par des étalons que des juments. La qualité individuelle et l’uniformité seront prépondérantes.

Groupes d’écuries

Ici aussi il faut présenter au moins 3 chevaux, mais qui ne doivent pas être nécessairement né chez le propriétaire. Les qualités individuelles sont ici prépondérantes. L’uniformité des groupes d’écuries pèse moins dans le jugement, mais peut apporter un avantage.

Étalons avec descendants

Le nombre minimal de chevaux à présenter est de 5 descendants mâles ou femelles. Sous cette rubrique, c’est l’étalon du meilleur groupe de descendants qui sera le gagnant. Il est important que l’étalon marque fortement c. à d. que l’on retrouve dans sa descendance les mêmes qualités qui le caractérise. La qualité des descendants et le niveau de qualité de l’étalon seront ici principalement jugés. L’homogénéité est de moindre importance, mais elle est tout de même un avantage. À notre époque, il faudra apporter une attention particulière à la résistance des membres aussi bien du père que de ses descendants. Il sera tenu compte de l’âge de l’étalon. Le jugement des descendants se fait à l’arrêt et en mouvement (de groupe).

Juments avec descendants

Le nombre minimal de descendants à présenter est de 3. Sous cette rubrique, les qualités individuelles des descendants prime. L’homogénéité du groupe est un avantage accessoire. Le jugement des descendants se fait à l’arrêt et en mouvement (de groupe).

aangespannen tp tp merrie met veulen smidt 2 Trekpaard en veulen



You must be logged in to post a comment.